roue qui tourne pour patienter

☰ MENU enveloppe

bouton de fermeture du menu
;

Fabrication d'un parfum

illustration de l'article

La parfumerie est un art scientifique. Un art maîtrisé par le parfumeur, qui a à disposition dans son “orgue”, une palette d’environ 6000 odeurs différentes, chacune possédant sa note et sa personnalité.

Le nez doit associer ses odeurs, les “marier” en des harmonies subtiles jusqu’à trouver l’accord parfait qui enchantera notre sensibilité. C’est un art très complexe. Le parfumeur doit tenir compte de l’odeur, de sa ténacité mais aussi du degré de volatilité des différentes essences qui entrent dans sa composition et de leur réaction sur la peau.

Le contrôle de qualité intervient à tous les stades de la production. Un échantillon témoin de chaque lot est prélevé pour assurer une qualité constante. Voir le processus de fabrication d’un parfum.

La fabrication d’un parfum se déroule en quatre étapes :

 

Étape 1

Le parfumeur va composer un mélange odorant avec les trois grandes familles de produits (voir article Composition d’un parfum). On l’appelle la base parfumée. Elle sera ensuite diluée dans l’alcool.

 

Étape 2

On ajoute la base parfumée dans une cuve d’alcool selon la concentration choisie, puis on ajoute de l’eau distillée pour compléter et ajuster le degré alcoolique.

 

Étape 3

Une fois ce mélange effectué, vient le temps de la macération qui va créer le parfum. C’est une étape importante pendant laquelle le mélange va se stabiliser et donner au parfum sa puissance. Ce temps est en moyenne de quinze jours.

 

Étape 4

Le glaçage : cette opération consiste à refroidir le mélange pour précipiter les cires et les éléments qui pourraient “troubler” le parfum. Puis le mélange est filtré pour obtenir un parfum translucide.

 

L’étape suivante

vous concerne, c’est le mélange subtil de votre personnalité et d’une fragrance, le lien délicat et puissant qui vous unit à votre parfum.